Quand je vais être grande..

Pour tous ceux qui disent que c’est un choix..

Moi, maman, quand je vais être grande, je vais être danseuse nue! Je vais me promener à poil dans les bars, je vais être belle, belle, belle. Moi, quand je vais être grande, les mecs vont me regarder avec un regard de psychopathe, ils vont vouloir me toucher là où tu me dis que c’est privée. Moi maman quand je vais être grande je vais choisir ce métier-là parce que j’ai envie de fréquenter des gens vraiment bizarres, ça me tente d’avoir à éviter les coups de feu, les batailles pis les bouteilles qui éclatent à deux pouces de mon visage. T’auras pas à t’inquiéter maman, ça fait partie du boulot que je choisis, c’est normal que ça m’arrive, toutes les danseuses nues sont préparées à tout ça, c’est correcte maman, c’est notre choix.

Moi maman je vais danser pis me trémousser autour d’un poteau, me faire payer des drinks avec des shits dedans pis endurer les commentaires vraiment salaces des clients. J’ai tellement envie de devenir danseuse nue maman. Je sais bien que j’ai seulement 10 ans, mais quand je vais être grande, je vais travailler dans le marché du sexe, c’est vraiment ça que je souhaite.

Tsé que je pourrais être secrétaire ou notaire pis vivre d’un salaire régulier, d’avantages sociaux, avoir une sécurité d’emploi pis un fond de retraite, j’aurais des assurances aussi pis je travaillerais avec plein de monde gentil autour de moi, mais je préfère pas. J’aime bien l’idée d’un métier où je peux me retrouver à la rue n’importe quand, me faire insulter et battre régulièrement. Pis ya les agressions pis les viols aussi, ça, ça me tente, ça fait pencher la balance, je trouve ça stimulant. Je vais peut-être devenir escortes aussi, il parait que c’est facile de faire les deux, même que c’est avantageux. Y’a de bonnes chances que ça m’arrive. Moi, coucher avec 10 gars dans la même journée ça m’inspire tellement.

Tu sais, tu m’as enseigner à respecter mes valeurs, pis à me respecter, ben je trouve que le marché du sexe pis de l’exploitation sexuelle, c’est un bon choix de carrière, pis c’est hot ça prend même pas de diplôme secondaire. Ça tombe bien, j’ai cette ambition de lâcher l’école à 15 ans, de trainer dans des endroits miteux tout le temps pis de rentrer chez moi dans la peur aux petites heures du matin. T’en sais rien, mais je rêve de ça la nuit. J’me vois cernée, magannée avec peut-être un problème de consommation pis fort probablement un patron qui risquerait de devenir agressif envers moi si j’lui donne pas une bonne partie de mon argent. Ca me tente de plus en plus de me faire exploiter, d’être manipulée pis victime de chantage ou de harcèlement.

Tu sais quand on est danseuse nues, y’a des promotions aussi, des échelons comme tu dis. Je peux tomber tellement bas que des clients vont me faire danser juste pour eux en exclusivité. Je peux aussi me retrouver dans de fêtes privées dans les hôtels crasseux avec plein de clients en même temps qui vont vouloir profiter de moi. Si je suis chanceuse, je peux même être filmée pis me retrouver sur des sites amateurs contre mon gré pis tout le monde va me regarder. Wow c’est tellement un beau métier.

Là c’est sur, y’a différents domaines, y’a des endroits de classe où les danseuses nues sont plus respectées, elles sont protégées pis les spectateurs sont respectueux, y’en a surement des danseuses nues qui sont bien, mais moi je vais choisir le milieu sale de corruption, de blanchiment d’argent, de règlement de compte, de gang de rue. Celui où on peut commencer très jeune. Si je suis chanceuse, je peux même débuter ma carrière vers 14 ou 15 ans, t’imagines ! On va pourvoir me recruter très jeune pis m’exploiter beaucoup plus longtemps.

Tsé maman, j’aimerais ça que tu m’encourages parce que c’est vraiment, vraiment trippant comme ambition. Ça va être cool parce qu’une bonne partie de la famille va me déshonorer, ils vont avoir honte de moi, ils vont surement te juger. J’irai pu dans les partys de famille pis je serai jamais la marraine du p’tit dernier. Ça ne fait rien maman, c’est correct, je suis tellement prête à sacrifier tout ça. Je veux pas que tu penses que c’est un coup de tête, qu’on m’a influencée ou que j’ai pas réfléchi, c’est vraiment ça dont j’ai envie. Ça me tente tellement de perdre mon estime de moi, de vivre dans le jugement des autres, d’être méprisée par la société.

J’ai choisi mon métier maman, je vais tout ca faire pour y arriver, quand je vais être grande, c’est décidé, je vais être danseuse nue, pis peut-être pousser mon ambition jusque dans la prostitution. J’ai bien réfléchi, c’est ça que je veux faire de ma vie. Miss Rebelle #ellesontpaschoisi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *